Bonjour je m’appelle Jérémy GANDREZ, je suis le créateur de ce site internet www.lavideopourleweb.com. Les gens m’appellent également souvent Mister Vidéo, c’est mon petit surnom.

Sur ce site, je vous montre comment utiliser les pouvoirs de la vidéo sur internet pour développer une activité sur le web tout en utilisant des techniques et des stratégies qui fonctionnent véritablement. 

Je reçois beaucoup de questions sur ce que je fais sur internet avec mon site, c’est pourquoi j’ai décidé de vous en dire un peu plus sur moi.

Mon histoire, mon parcours et ce qui m’a amené à faire ce que je fais sur le net

Pour me présenter, je vais d’abord vous parler de ma philosophie de vie. Mon rêve, c’est d’avoir une activité où je rends un vrai service aux gens, avec laquelle je gagne bien ma vie, et qui me permette d’avoir beaucoup de temps libre pour pouvoir voyager et pratiquer mes passions

Impossible me direz-vous ?

Capture d’écran 2014-04-27 à 00.45.57

Mais ce rêve, je l’ai d’abord réalisé… en étant voiturier, en France et à l’étranger. J’ai eu entre les mains les plus belles voitures du monde : Ferrari, Maserati, Lamborghini… et c’était une sensation extraordinaire ! Même s’il s’agissait simplement de ne faire que quelques dizaines de mètres avec. Certaines de ces voitures coutaient parfois plus de 200 000 euros soit l’équivalent d’une petite maison.

Mais avec ce métier, il y avait autre chose. A une époque, avec les pourboires, en travaillant 2 mois et demi de l’année, j’arrivais à mettre assez d’argent de côté pour pouvoir voyager le reste du temps et pratiquer mes passions.

Par exemple, j’ai fait plusieurs longs séjours à l’étranger.

Capture d’écran 2014-04-27 à 00.54.39Je suis parti presqu’un an au Canada avec l’objectif de parler couramment l’anglais. J’ai également voyagé  plusieurs semaines à plusieurs mois aussi bien en Amérique centrale, en Espagne ou bien en Thaïlande où j’ai pu découvrir des sites magnifiques, en particulier grâce à la plongée.

Bref, avec mon job de voiturer, j’avais trouvé le bon plan. Jusqu’au jour… ou le couperet est tombé.
Un jour, j’allume mon portable, et je comprends tout de suite la teneur du message « Jérémy, il faut que je vous parle pour cet été… ». Je vous la fait courte : j’avais perdu mon job, et les jobs de voituriers ne sont pas si faciles à trouver, même quand on a jamais éraflé une seule carrosserie.

Mon coup de chance, c’est que depuis un certain temps, je m’interrogeais sur mon avenir. Je ne m’imaginais pas faire le voiturier toute ma vie.

J’avais commencé à m’intéresser à l’internet, j’avais créé quelques sites par curiosité, pour me tester et apprendre. Toujours avec le même rêve : rendre un vrai service, bien gagner ma vie, avoir du temps libre.

Internet pouvait m’apporter cela.

Donc, quand l’appel « couperet » est tombé, j’ai eu du mal à encaisser.

Mais, pour l’anecdote, ce jour-là, j’étais en train de réaliser mes premières vidéos professionnelles pour un client, et je me suis dit « C’est un mal pour un bien, ça va me forcer à choisir, c’est un signe du destin ».

En effet, avec mon début d’expérience sur internet, je m’étais aperçu d’une chose.

Créer un site internet, c’est comme de coller une affiche sur un mur. Si personne ne passe devant le mur, personne ne voit l’affiche… et personne ne rentre dans la boutique.

Capture d’écran 2014-04-27 à 01.14.45

Le problème n°1 sur internet, c’est d’avoir du trafic sur son site. Et j’ai très vite compris que pour avoir du trafic rapidement, pour pas cher et en abondance, la vidéo était la voie royale.

Pourquoi ? Parce que Google ADORE la vidéo. Bien ciblée, une vidéo peut se retrouver en première page de Google en quelques heures. Je le sais, je le fait moi-même pour développer mon activité sur internet.

Donc, en parallèle de mon job de voiturier, j’avais commencé à me former à la vidéo. J’ai ainsi suivi une formation de Technicien Vidéo pour le web dans un centre de formation audiovisuel et j’ai suivi de nombreuses formations américaines dans le domaine du vidéo webmarketing sur internet.

Toutes les erreurs de débutants, je les ai faites. Les erreurs techniques, la lumière jaunâtre, le son pourri ou décalé… Et puis aussi, les erreurs plus sur la façon de parler face à la caméra.

Quand j’ai débuté, j’avais une élocution vraiment plate. Avec mes premières vidéos, plus besoin d’acheter de somnifères… J’ai mis l’industrie pharmaceutique en danger, à moi tout seul !

Mais, et je pense que c’est mon côté compétiteur, j’adore apprendre et me remettre en question.

Donc, je me suis accroché au radeau… j’ai corrigé et analysé mes erreurs et petit à petit je me suis amélioré et aujourd’hui, je suis plutôt fier de montrer mon travail en vidéo.

Mes centres d’intérêts et mes passions

Capture d’écran 2014-04-27 à 00.59.41

Je suis une personne passionnée par ce qui touche à la nature et au sport. J’ai ainsi pratiqué le tennis pendant plus de 15 ans en compétition, j’ai également pratiqué le parapente, aussi bien au bord de la mer qu’à la montagne et j’ai gardé un sentiment extraordinaire de liberté avec ce sport avec des images que l’on garde à vie en tête.

Avant de me découvrir assez tardivement une nouvelle passion pour les sports aquatiques tel que la natation. J’en ai d’ailleurs profité pour passer un diplôme de nageur sauveteur. La plongée et l’apnée sont aussi des activités fantastiques.

J’ai d’ailleurs un record personnel en apnée statique de 4 minutes 20 sans respirer dont je suis assez fier.

Ce que je vous propose sur mon site internet lavideopourleweb.com

Mon activité dans la vidéo recouvre trois aspects.

  1. Des conseils gratuits :

J’offre des conseils gratuits sur mon site et sur ma chaine YouTube LavideopourleWeb. Vous pouvez recevoir ces conseils en vous abonnant à ma newsletter.

J’ai une approche concrète. Ce que j’aime, ce sont les résultats.

  1. Des programmes de formation :

Je propose également des programmes de formation sur des questions spécifiques : comment réaliser des vidéos de qualité, comment utiliser le fond vert, comment générer du trafic sur votre site, comment vendre des produits et des services en utilisant la vidéo.

Je vous montre comment faire de belles vidéos, mais aussi comment les exploiter pour en tirer le maximum de retour.

Dans mes programmes, je dépasse l’angle technique pour donner des conseils de marketing.

Capture d’écran 2014-04-26 à 19.06.49

  1. Des conseils de marketing personnalisés

Je donne des conseils de marketing personnalisés aux entrepreneurs, aussi bien en face à face si la situation géographique le permet ou par Skype si vous habitez plus loin.

Je conseille aussi bien l’entreteneur débutant que l’entrepreneur confirmé. J’ai par exemple des clients qui génèrent des millions de vues sur YouTube, des clients qui interviennent sur des chaînes de  télévision nationale et des clients qui interviennent sur des sites internet de référence dans leur domaine d’activité.

Dernier point, je réalise également parfois dans mon studio des vidéos à la demande pour des entrepreneurs du web.

Les facteurs nécessaires pour réussir sur internet et comment va évoluer le web dans les prochains mois et années selon moi

Capture d’écran 2014-04-27 à 01.02.25

A mes yeux, cela reste relativement difficile de véritablement réussir sur le web sans posséder une véritable compétence.

C’est la raison pour laquelle la plupart des gens que je conseille de manière personnalisée ont en général une véritable compétence. Car je sais que cela décuple leur chance de réussir.

On sait que les études montrent que dans quelques années, 90% du trafic internet sera généré par la vidéo, donc si vont veut être présent sur internet et se faire entendre, il faut faire de la vidéo.

Il y aura ceux qui monteront dans le train de la vidéo, et il y aura ceux qui resteront sur le quai, à rêvasser.

Que faire maintenant ?

Si vous ne l’avez pas encore fait, inscrivez-vous à ma newsletter pour suivre mes programmes vidéo gratuits. J’y donne énormément de conseils pour vous permettre d’obtenir des vidéos de qualité, générer du trafic avec du contenu percutant, et bien plus encore…

Je suis Jérémy Gandrez, spécialiste en vidéo marketing sur internet, je vous remercie d’avoir suivi cette vidéo et je vous dis à très bientôt.